mars 2010

Archive mensuelle

AVOIR ET ÊTRE

Créé par le 16 mar 2010 | Dans : Divers, Langue

Loin des vieux livres de grammaire de YO

Écoutez comment un beau soir,
Ma mère m’enseigna les mystères
Du verbe être et du verbe avoir.

Parmi mes meilleurs auxiliaires,
Il est deux verbes originaux.
Avoir et Être étaient deux frères
Que j’ai connus dès le berceau.

Bien qu’opposés de caractère,
On pouvait les croire jumeaux,
Tant leur histoire est singulière.
Mais ces deux frères étaient rivaux.

Ce qu’Avoir aurait voulu être
Être voulait toujours l’avoir.
À ne vouloir ni dieu ni maître,
Le verbe Être s’est fait avoir.

Son frère Avoir était en banque
Et faisait un grand numéro,
Alors qu’Être, toujours en manque
Souffrait beaucoup dans son ego.

Pendant qu’Être apprenait à lire
Et faisait ses humanités,
De son côté sans rien lui dire
Avoir apprenait à compter.

Et il amassait des fortunes
En avoirs, en liquidités,
Pendant qu’Être, un peu dans la lune
S’était laissé déposséder.

Avoir était ostentatoire
Lorsqu’il se montrait généreux,
Être en revanche, et c’est notoire,
Est bien souvent présomptueux.

Avoir voyage en classe Affaires.
Il met tous ses titres à l’abri.
Alors qu’Être est plus débonnaire,
Il ne gardera rien pour lui.

Sa richesse est tout intérieure,
Ce sont les choses de l’esprit..
Le verbe Être est tout en pudeur
Et sa noblesse est à ce prix.

Un jour à force de chimères
Pour parvenir à un accord,
Entre verbes ça peut se faire,
Ils conjuguèrent leurs efforts.

Et pour ne pas perdre la face
Au milieu des mots rassemblés,
Ils se sont répartis les tâches
Pour enfin se réconcilier.

Le verbe Avoir a besoin d’Être
Parce qu’être, c’est exister.
Le verbe Être a besoin d’avoirs
Pour enrichir ses bons côtés.

Et de palabres interminables
En arguties alambiquées,
Nos deux frères inséparables
Ont pu être et avoir été.

Joli non ?

Elle est horrible …. mais bonne!!!

Créé par le 06 mar 2010 | Dans : Humour / insolite

Thierry et Nadine sont des malades mentaux qui résident dans un hôpital psychiatrique.
Un jour Nadine longe la piscine. Elle tombe à l’eau et coule à pic.
Ni une ni deux, Thierry saute à l’eau et va chercher Nadine au fond.
Il la ramène à la surface.
Quand le Directeur apprend l’acte héroïque de Thierry, il décide de le laisser sortir immédiatement car il pense que si Thierry est capable d’un tel acte il doit être mentalement stable.
Le Directeur va lui-même annoncer cette bonne nouvelle à Thierry.
Il lui dit:
J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle à t’apprendre !
La bonne c’est que nous te laissons sortir de l’hôpital parce que tu as été capable d’accomplir un acte de bravoure en sauvant la vie d’une autre personne.
Je crois que tu as retrouvé ton équilibre mental.
La mauvaise, c’est que Nadine s’est pendue dans la buanderie avec la ceinture de sa robe de chambre.
Et Thierry de répondre au Directeur :
- Elle ne s’est pas pendue, c’est moi qui l’ai accrochée pour qu’elle sèche.

aide Debian (Linux) |
BIZNESS-CASH ...gagnez enfin. |
steph et fleu |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MULTIPASS ha probado CELLWI...
| tester votre moral
| média